Venez découvrir la Pisciculture de Sainte-Julitte à Saint-Flovier en Indre-et-Loire (37).

Historique :

L'exploitation de la ferme de Sainte-Julitte appartient la famille Marié depuis le début des années 1920.

A l'origine, elle ne comprenait qu'un seul étang de production nommé étang de la Simolière.

Entre les années 1925 et 1957, les propriétaires exploitants faisaient une production peu importante de carpes, brochets, sandre et poisson-fourrage avec vente à un marchand de poisson.

Entre 1958 et 1968, suite à un développement des autres activités de l'exploitation, l'étang servait à la pêche à la ligne avec vente de cartes de pêche. En 1960, un étang (dont la digue avait été coupée) a été recréé.

Entre 1968 et 1992, les étangs étaient valorisés par une vente sur la bonde annuelle ou bisannuelle ainsi que par l'irrigation des maïs.

A partir de 1990, un dossier a été déposé auprès de la Communauté Économique Européenne pour effectuer des travaux de modernisation et ainsi développer la pisciculture.

Depuis 1992, l'exploitation piscicole est de type extensif, avec des productions qui avoisinent les 200kg/Ha de poisson.

Le nouveau pisciculteur (installé depuis 2003) développe depuis lors l'activité de production et de négoce afin de rentabiliser les étangs.

Des personnes

C'est Monsieur Patrice Marié qui a décidé de développer la pisciculture dans les années 90 aidées par Monsieur Michel Marié son frère.

Aujourd'hui, c'est Monsieur Alain Marié, le fils de Patrice qui, à son tour, développe et modernise la pisciculture (toujours avec l'aide de Monsieur Michel Marié).


ALAIN


MICHEL

Situation géographique

La pisciculture de Sainte-Julitte est située sur la commune de Saint-Flovier dans le sud de l'Indre-et-Loire. A 20 km au sud de Loches, 50 km au sud de Tours, 60 km au Nord-ouest de Châteauroux et 70 km au Nord-est de Poitiers.

Tous les plans d'eau de la pisciculture sont situés en amont du Brignon, rivière de deuxième catégorie piscicole.

Situation sanitaire

La pisciculture de Sainte-Julitte est donc située en amont du Brignon, sous-affluent de la creuse, classée en zone indemne. La pisciculture est de par le fait en zone indemne. Un agrément sanitaire est en court d'obtention.

Notre manière de travailler

Même si depuis quelques années, la pisciculture est en développement, il ne s'agit pas d'oublier nos valeurs et notre mode de travail.

Nous continuons à travailler de manière raisonnée avec un apport annuel d'amendement, une fertilisation très raisonnée et une alimentation avec des céréales issues des terres de l'exploitation.

Les pêches sont annuelles, voire bisannuelles, sur tous nos étangs et bassins.

En aucun cas, nos poissons ne sont nourris avec des farines animales.

Présentation